Les différentes utilisations de la glace carbonique

(2020) La glace carbonique, aussi appelée glace sèche, est du dioxyde de carbone (CO2) sous forme solide. Elle est issue de la solidification du CO2 (liquide) et sa température est de -78.2C°. Par effet physique naturel, la glace carbonique repasse sous forme de gaz sans passer par une phase liquide, c’est la sublimation. La glace carbonique est utilisée dans plusieurs domaines, sous plusieurs formes : neige, poudre, pellets (granulés de 3mm de diamètre), stick (bâtonnets de 10 ou 16 mm), bloc (pavés de dimensions variables).

Domaine industriel :

  • Le nettoyage cryogénique : matière première du nettoyage cryogénique, la glace carbonique peut être utilisée sous 3 formes (neige, poudre ou pellets). Elle est projetée sur des surfaces à nettoyer et l’effet du choc thermique va décoller la salissure. La glace se sublime pour retourner à l’état de gaz, elle ne génère donc pas de déchets secondaires.
  • L’ébavurage des pièces plastiques : l’ébavurage consiste à enlever un excès de matière (bavure) sur des pièces plastiques. La glace carbonique est très efficace pour cette technique car elle permet d’enlever les bavures sans abîmer les pièces et de manière rapide.
  • L’emmanchement à froid : permet de faire rétrécir par le froid une partie mâle d’une pièce qui doit s’emboîter dans une partie femelle. Cette technique est principalement utilisée en mécanique.
  • Bouchon de glace : il s’agit de congeler des tuyaux grâce à de la glace carbonique pour pouvoir réaliser des opérations de maintenance.
  • Congélation des sols : cette technique permet de consolider les sols afin de pouvoir travailler dans des galeries par exemple, en toute sécurité.
  • Refroidissement des moteurs et appareils électriques.

Domaines agroalimentaire et médical :

  • Le maintien du froid ou le refroidissement : la glace carbonique (stick ou bloc) permet de maintenir à des températures froides les produits thermosensibles lors de transports. Certains médicaments nécessitent d’être conservés à des températures basses pour être efficaces, les organes de transplantations transportés doivent aussi être maintenus à des températures basses.
  • La conservation de denrée périssable : (stick ou bloc) lors d’une panne ou d’une intervention nécessitant l’arrêt d’un groupe frigorifique, les produits frais et/ou congelés doivent être protégés. La chaîne du froid doit être maintenue pour assurer la conservation des produits. La glace carbonique permet d’assurer temporairement cette conservation. Son retour à l’état de gaz évite d’abîmer les produits et emballages contrairement à de la glace à base d’eau.
  • Les vendanges ou la vinification : la glace carbonique (pellets ou stick) agit comme un anti oxydant, elle permet de conserver les raisins lors du transport, surtout lors de forte chaleur. La glace carbonique permet également au vigneron de maîtriser le début de la fermentation.

Domaines événementiel et autre :

  • Dans l’événementiel : la glace carbonique (pellets ou stick) peut être utilisée pour créer des effets de fumée dans les cocktails ou de fumigènes au sol. Elle peut aussi conserver au froid certains produits qui le nécessitent.
  • Lutter contre des nuisibles : les rongeurs font souvent des dégâts dans les jardins ou envahissent les villes. Dans certaines communes l’utilisation de glace carbonique (pellets ou stick) est autorisée, elle est placée à l’entrée des galeries et lorsque la glace se sublime, elle va libérer le gaz CO2 et les rongeurs mourront asphyxiés. Les moustiques peuvent aussi être éloignés des maisons ou lieux de travail. Étant attirés par le dioxyde de carbone, la glace carbonique peut les tenir à l’écart des humains.

Avril 2020